Gite "Le Jardin de Marie"

Introduction
Le Gite
Accès
Réservation
Tarifs
Notre région
Album photo
Choisissez votre langue SVP ici

Notre région - Le Couserans

Le Couserans est une province gasconne pyrénéenne située dans la partie occidentale du département de l'Ariège.

Activités touristiques

  • Activités de nature et plein air
  • Le Couserans offre de nombreuses activités nature et plein air, en particulier en été mais également en hiver.
    • Balades et randonnées
    • Cyclo et VTT
    • Escalade (à proximité Rémillacé, Saignan, Montégut, Prat-Bonnepaux, Cazavet)
    • Pêche en étang et en rivière (le gite "Jardin de Marie" est labélisé également gite de pêche)
    • Parapente et planeur (sites de Moulis, Cazavet, Arrout, Col de la Core et aérodrome d'Antichan)
    • Descente de rivière sur le Lez et le Salat
    • Ski et raquettes (en hiver)
    • Observation des étoiles au Pic du Midi de Bigorre pendant "la nuit des étoiles" (mi-été, hors Ariège) 
  • Patrimoine culturel

    • Les Géants de pierre (Alas)   
    • Transhumance (Bethmale, 2015)   
    • Foires et marchés colorés
    • Artisanat local
    • Parc de la Préhistoire de Tarascon sur Ariège
    • Grottes et rivères souterraines

    • De nombreuses grottes et rivères souterraines témoignent également de la présence de l'homme sur le territoire du Couserans depuis plusieurs milliers d'années, depuis l'époque magdalénienne.

      • Grottes du Mas d'Azil (09290), de Niaux, de Lombrives (à Ussat-les-Bains 09400), de la Vache (à Alliat) et de Beheilhac (09400)
      • Rivière souterraine de Labouiche (à Allières 09240)
  • Patrimoine historique

    • St Girons, capitale du Couserans
    • Ville épiscopale de St Lizier
    • Château de Foix (hors Couserans) 
    • Ville médiévale de Mirepoix (hors Couserans)
    • Ville médiévale de Pamiers (hors Couserans)
    • Châteaux Cathares (hors Couserans, en Ariège et dans l'Aude)  
    • Cathédrale de St Bertrand de Comminges (hors Ariège)  
  • Patrimoine industriel

    • Mines et carrières
    • De l'impressionnante carrière de talc à ciel ouvert de Trimouns (à Luzenac) en passant par les vestiges du passé minier de l'Ariège, mines de zinc et de plomb argentifère voire de fer dans les vallées de Sentein, du Biros (au pied du Bullard et Bentaillou), de Castel-minier (à Aulus) et du Rancié (à Sem).
    • Les forges de Pyrène (hors Couserans, à Montgaillard)
    • Airbus Industries (hors département, aéroport de Toulouse-Blagnac)
    • Musée Aeroscopia (hors département, aéroport de Toulouse-Blagnac) 
    • Musée de l'Espace de Toulouse (hors département, à Toulouse)

Un peu de géographie

Le Couserans est un pays de montagne, de collines, de prairies et de forêts, de rivières, de lacs et d'étangs et de cascades. Il est constitué par un ensemble de vallées pyrénéennes convergentes vers la ville centrale de St Girons et ouvertes sur le bassin du Salat, dominé par l'agriculture en Piémont et par la forêt en partie haute, puis par les montagnes frontalières.

Etagé en 300 et 2800 mètres, le Couserans des 18 vallées est un espace montagnard dominé par le belvédère du Mont Vallier (2838 m), fermé au Sud par les pics frontaliers avec l'Espagne (du pic Crabère au pic Montcalm), limité à l'Est par la porte de la grotte du Mas d'Azil et le col del Bouich menant à Foix, borné à l'Ouest par le Comminges haut-garonnais et enfin ouvert vers le Sud sur le bassin du Salat.

La partie montagneuse, le Haut-Couserans, se partage en 2 grands bassins, le Castillonnais (bassin du Lez, affluent principal du Salat, caractérisé par ses vallées étroites et enclavées, Biros, Bethmale, Bellongue et Balaguères) et le Haut-Salat (bassin du Salat, caractérisé par des vallées intérieures plus larges segmentées par des secteurs plus encaissés). Le Bas-Couserans, quand à lui, se développe en aval de St Girons.

Le gite "Le Jardin de Marie" se situe dans le bassin du Castillonais dans le Haut-Couserans à quelques kilomètres au Nord de Castillon-en-Couserans.

Petite histoire du Couserans

Le Couserans est habité depuis de nombreuses années, comme le prouvent vestiges archéologiques découverts et remontant à l'ère magdalénienne (de 17000 à 10000 ans avant JC).

Ce sont les colons grecs, les Phocéens puis les Phéniciens, qui découvrent cette région, intéressés par les paillettes d'or trouvées dans le cours des rivières et par la résine des sapins.

Le Couserans passe sous la domination romaine en 121 avant JC. Il tire son nom de la cité des Consorani, bâtie sur un promontoire dominant le Salat et sans doute fondée à la même période que la future St Bertrand de Comminges par Pompée en 72 avant JC.

Le Couserans a été christianisé au 4ème siècle par Valerius, dont le nom a été donné à la plus haute montagne de la région, le Mont Vallier. Le piémont pyrénéen subit de nombreuses invasions (venant du Nord, les Visigoths, puis du Sud, les Sarrasins) pendant cette période. C'est à cette occasion que la cité des Consorani est renommée St Lizier au 6ème siècle pour rendre hommage à l'un de ses défenseurs, l'évêque Licerius.

C'est à partir de 1012 que le comte de Foix s'intitule comte du Couserans bien que l'évêché réussisse à maintenir l'intégrité de son diocèse.

Le Couserans traversera la période troublée du Catharisme (205 Cathares seront brûlés au château de Montségur) au 13ème siècle, tombera pendant la Réforme dans les guerres de Religion au 17ème siècle (saccage de la ville de Pamiers) avant d'intégrer le département de l'Ariège le 4 mars 1790.




Pour tout renseignement ou problème de fonctionnement du site, envoyez un courriel au webmaster ici webmaster